ENVOLE MOI

 

Minuit se lève en haut des tours

Les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd.

La nuit camoufle pour quelques heures,

La zone sale et les épaves et la laideur.

 

J'ai pas choisi de naître ici

Entre l'ignorance et la violence et l'ennui,

Je m'en sortirai, je me le promets,

Et s'il le faut j'emploierai des moyens légaux.

 

Envole-moi

Envole-moi

Envole-moi

Loin de cette fatalité qui colle à ma peau.

Envole-moi

Envole-moi

Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots,

Envole-moi.

 

Pas de question, ni rébellion,

Règles du jeu fixées, mais les dés sont pipés.

L'hiver est glace, l'été est feu,

Ici y a jamais de saison pour être mieux.

 

J'ai pas choisi de vivre ici,

Entre la soumission, la peur ou l'abandon,

Je m'en sortirai, je te le jure,

A coup de livres, je franchirai tous ces murs.

 

Envole-moi

Envole-moi

Envole-moi

Loin de cette fatalité qui colle à ma peau.

Envole-moi

Envole-moi

Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots,

Envole-moi.

 

Me laisse pas là

Emmène-moi

Envole-moi

Croiser d'autres yeux qui ne se résignent pas.

Envole-moi

Tire-moi de là

Montre-moi ces autres vies que je ne sais pas.

Envole-moi

Envole-moi

Envole-moi

Regarde-moi bien, je ne leur ressemble pas,

Me laisse pas là

Envole-moi

Avec ou sans toi je ne finirai pas comme ça.

Envole moi

Envole-moi…

 

 Retour